Si l’idée de courir 10km sur un tapis de sport dans une salle climatisée vous donne déjà des sueurs, cette course n’est clairement pas faite pour vous! Mais avec beaucoup d’entrainement, vous pourriez peut-être un jour participer à l’Ultra-Mirage El Jerid, une course de 100km en plein désert dont le coup d’envoi de la deuxième édition se fera samedi 29 septembre à Tozeur.

C’est précisément à 7h du matin, sur le fameux site de Ong Jmel où a eu lieu le tournage de Star Wars, que plus de 140 coureurs de 23 nationalités vont s’affronter dans cet ultra-marathon qui traverse une grande diversité de terrains. Des dunes bien sûr, mais aussi des reliefs rocheux, des lits de rivières, des steppes à chameaux, des chotts salés… Et même des lacs, au beau milieu du désert!

Mais c’est quoi au juste, un ultra-trail?

En fait, c’est une course à pied en milieu naturel (forêt, plaine, montagne) qui s’étend sur très longue distance. Selon les définitions, le terme « ultra » indique que la course est soit supérieure aux 42 kilomètres du marathon, soit supérieure à 80 kilomètres. Ici, on parle d’une distance de 100 kilomètres! A parcourir en une seule journée, plus précisément en moins de 20 heures pour ne pas être disqualifié. Le tout dans un milieu aride, avec des prévisions affichant actuellement 30 degrés Celsius. Autant dire que l’Ultra-Mirage n’est course n’est pas pour les faint of heart, comme disent les anglais. 

Toutefois, le plus important ici n’est pas forcément le chronomètre. Le but étant surtout de relever ce défi hors du commun en franchissant la ligne d’arrivée. Même si bien sûr, il y aura bien un gagnant au final. La première édition de l’année dernière avait été remportée par le jeune coureur marocain de 24 ans Mohamed El Morabity.

8 heures et 48 minutes!

Et il revient cette année! Il sera même accompagné de son frère aîné Rachid, 6 fois de suite champion du mythique Marathon des Sables. Ils tenteront de battre le record du frère cadet, qui avait réalisé cet exploit en 8 heures et 48 minutes! Devançant ainsi son concurrent le plus proche de plus de 2 heures et 15 minutes. Côté femmes, c’est la tunisienne Imène Ben Salem qui était arrivée première en 14 heures et 12 minutes.

Rappelons que durant cette première édition en 2017 à Tozeur, seuls 41 participants (sur les 60 au départ) avaient réussi à terminer cette épreuve d’endurance. On avait alors enregistré 18 abandons et une disqualification. Souhaitons donc encore plus de réussites aux coureurs de cette année, que l’équipe de 66KIF aura la chance de suivre de près. Stay Tuned 👊

Author

Write A Comment

Ne rate plus aucun kif!

Reste à l'affût des nouvelles adresses et des bonnes nouvelles, reçois-les directement sur ton mail !
YALLA!
close-link